Il fait la liste de ce qu’il peut se permettre avec son SMIC et sombre dans la dépression

dépression

Lamine L., jeune chômeur algérois vient a son grand bonheur de trouver un emploi suite à son cursus d’ingénieur en mécanique des fluides à l’USTHB.
Il n’aura donc vécu que 3 ans dans le chômage et se sent tout enthousiaste à l’idée de commencer ce boulot de technicien de surface à l’autre bout de la ville.
Économe et pensant à son avenir, il décide de s’organiser dès le départ pour épargner le plus d’argent possible. En effet, Lamine rêve d’investir dans le béton, s’acheter un moyen de locomotion, et idéalement se marier !

Il ouvre donc un fichier Excel et tente de penser la répartition de son salaire par mois. Il crée dès le départ plusieurs catégories pour plus de clarté.
Toutefois réaliste et lucide vis-à-vis de sa condition d’algérien il se dépêche de griser les sections : loisirs (il s’est assez amusé gamin), nourriture (y a pas mieux que la cuisine de Maman après tout!), coiffeur (la grande soeur s’en occupera), factures (le papa le fait très bien depuis le temps). Il se contentera donc de gérer le budget lié au transport, la nourriture au boulot, le sport, les vêtements et l’épargne.

Puis tout compte fait il peut bien squatter les restes du dîner pour se nourrir au boulot. Et pour les fringues sûrement qu’il y a moyen de gratter chez les parents. Quant au sport pourquoi payer quand il peut concurrencer les voitures au bord de l’autoroute ? C’est tellement plus stimulant!

Après avoir établi sa stratégie il s’intéresse au budget transport : un bus, un tram puis un bus en aller-retour ça doit bien faire dans les 200 da /j ce qui revient a 2000 da/mois. Ceci lui laisse très exactement 16 000 da d’épargne par mois.

Cela lui permettra d’acquérir sa première voiture dans environ 3 ans. Pour l’achat d’un bien immobilier il trouve tout à coup le salon de ses parents tellement sympa. L’intimité? L’espace vital ? On s’en branle voyons!
Parlons mariage maintenant. Lamine change de stratégie il crée un deuxième tableau il y inclut les revenus de son hypothétique future femme. Celle-ci devra gagner au minimum 5 millions de centimes par mois s’ils veulent s’en sortir.
La tension monte dans la tête de Lamine. Les chiffres ne cadrent jamais avec ses rêves même en créant deux autres tableaux incluant les futurs salaires de ses futurs enfants!
Par la suite, sa mère indiquera aux ambulanciers de l’hôpital psychiatrique de Drid Hocine que les derniers mots de son fils avant qu’il se mette en position fœtale pendant 5 jours d’affilée furent « Bled shkoupi »

Naa Ma

Naa Ma

je n'invente rien, je ne parodie rien, j'imite l'absurde de nos vies

  • Rien pour le moment..
  • Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique.

    Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    El Manchar est un site d’informations fausses et complètement saugrenues. Il a été créé dans le seul but d’explorer le champ de l’absurde. La devise d’El Manchar est « avec des scies, on refait le monde »

    Suivez-nous

    Nos partenaires lapravda

    error: Content is protected !!