Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Entretien avec Halim immigré algérien amoureux de l'Algérie au point de vouloir y retourner seulement pour y être enterré

Société

Entretien avec Halim immigré algérien amoureux de l'Algérie au point de vouloir y retourner seulement pour y être enterré

Halim B. a quitté l’Algérie à l’âge de 20 ans. Depuis, il ne vit que dans la nostalgie et le mal du pays. Son compte Facebook, les autocollants dans sa voiture, le drapeau de l’Algérie accroché dans sa chambre, le maillot de l’équipe nationale de foot qu’il porte dès qu’il peut mettent en avant sa passion pour son pays! Ce fou de l’Algérie a partagé avec nous sa vision des choses et son amour pour son pays.

Comment exprimez-vous votre amour pour l’Algérie au quotidien?
Halim : je consomme beaucoup de Hammoud que la famille me ramène spécialement du bled. Moi j’aime les bouteilles en verre ici elles font plus de 3 euros c’est trop cher du coup dès que quelqu’un descend ou vient du bled je profite pour lui demander de m’en apporter en prenant le soin de lui donner des bouteilles vides. Le vendredi c’est couscous, et le matin c’est Bimo au petit dej. Je trimbale aussi le drapeau algérien partout où je peux, c’est surtout avec ça que j’exprime mon amour pour mon pays.

Préférez-vous votre vie en France ou en Algérie?

Halim : wallah mon frère on ne peut pas comparer. Ici l’état il t’aide, là-bas c’est le soleil c’est bon pour le moral, mais voilà sans l’aide sociale ce n’est pas facile…

Qu’aimez-vous faire quand vous allez passer vos vacances en Algérie?
Halim : je profite pour voir la famille, au bled tu paies pas l’hôtel et la bouffe c’est gratuit. Avant de revenir en France je fais un petit tour chez le coiffeur avec mes garçons pour une boule à zéro ça m’économise 10 euros par personne. Le coiffeur c’est cher en France. Parfois quand il me reste de la place dans le coffre je prends du couscous, du zitzitoune ça m’aide à rentabiliser le prix du billet d’avion.

Quand envisagez-vous de revenir en Algérie?
Halim : je pense après la retraite nchallah. La retraite ici elle fait pas vivre chez nous avec tu vis bien. Mon rêve c’est d’être enterré là-bas une fois mort. C’est une belle preuve d’amour ça hein?

2 comments

2 Comments

  1. ame

    août 11, 2016 à 12:45

    franchement il y a de quoi devenir mahboul il aime son pays mais il vit en france
    une fois mort au bled !!!hammoud meme si elle dst gtatuite tu pourra pas la boire !!

  2. water water

    mai 12, 2017 à 5:41

    Dans une prison, les destins se rencontrent et les parallèles se croisent.
    Seul Jean Val Jean ( les misérables) a tapé sur la porte d’une prison, il l’a payé 19 ans de sa vie.

    Pour l’homme blanc, on vit chez sa maitresse et on meurt chez sa femme.
    Pour un musulman moderne, on vit avec la race intelligente et on meurt chez une nation insensée.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Société

En haut