En train de lire
Ben Cheikh candidat au poste de sélectionneur: Raouraoua propose à Gourcuff de revenir en triplant son salaire

Ben Cheikh candidat au poste de sélectionneur: Raouraoua propose à Gourcuff de revenir en triplant son salaire

Avatar

Que se passe t-il encore au niveau de la fédération algérienne de football ? à chaque fois que l’équipe nationale commence à se sentir mieux, à bien jouer et à enregistrer des performances intéressantes, un évènement vient gâcher le tout, nous poussant à presque tout recommencer à zéro.
Après avoir fait un brillant match aller contre l’Ethiopie, qu’elle a étrillé d’un 7-1 à Tchaker, la sélection nationale a concédé un nul difficile mais au goût de victoire, au regard des conditions de jeu, lors du match retour (3-3).
Cependant, au lendemain de ce petit revers, le sélectionneur national, Christian Gourcuff a annoncé avoir remis sa démission au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, au motif qu’il n’a pas été en mesure de tenir son engagement de faire qualifier l’Algérie à la prochaine CAN dès cette 4ème journée.
Le président de la FAF a donc en toute compréhension, accepté cette démission, même si elle venait à un moment de bonne stabilité de l’équipe.
Immédiatement, des rumeurs ont commencé à circuler sur le potentiel remplaçant de Gourcuff, avec des noms qui font parfois rêver, comme l’entraineur Manuel Pellegrini, qui a dirigé le Manchester City pendant un moment, réalisant avec lui de bons résultats.
Mais il n’y avait pas que des noms de rêve pour le remplacement du français, il y avait aussi, le nom d’Ali Bencheikh qui a émergé. En effet, l’ex- star de l’EN des années 80 a proposé sa candidature au président de la FAF en arguant qu’il est le mieux placé pour comprendre le jeu et les en enjeux de notre sélection nationale. Il a donc harcelé le président Raouraou au téléphone et par mail afin de le pousser à accepter sa candidature.
Connaissant le personnage, Mohamed Raouraoua a paniqué et s’est refusé de lui répondre. Pire encore, il s’est empressé de téléphoner à Christian Gourcuff, qui était retourné en France pour lui proposer de revenir immédiatement avec la promesse de lui tripler son salaire, en le faisant passer à 100.000€/mois, juste pour éviter le retour de Bencheikh.
Gourcuff n’a pas encore donné sa réponse mais tout le monde sportif et le peuple algérien espèrent son retour pour éviter une double sanction avec un Bencheikh analyste sportif et sélectionneur national.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut