En train de lire
Dans une vidéo "Periscope", Amar Ghoul déclare : « le général Toufik ? makane walou kho, fercha !»

Dans une vidéo "Periscope", Amar Ghoul déclare : « le général Toufik ? makane walou kho, fercha !»

Avatar

Le site de vidéos en ligne « Periscope » continue de faire des victimes. Après la scandaleuse vidéo du défenseur parisien Serge Aurier dans laquelle il insultait ses coéquipiers et traitait même son entraîneur Laurent Blanc de « fiotte », une nouvelle vidéo a fait son apparition aujourd’hui sur les réseaux sociaux. Son héro n’est autre que le ministre algérien du tourisme et de l’Artisanat, Amar Ghoul.
Dans cette vidéo que nous nous sommes procurée, on voit Amar Ghoul dans un bureau qui semble être chez lui, en train de répondre aux questions des internautes connectés comme lui sur le site « périscope ».
Habillé d’un survêtement et affalé sur un fauteuil, il apparaît totalement décontracté en prenant un air hilare pendant qu’il réagissait face aux personnes derrière leur écran. Quelqu’un d’autre dans la pièce le filme.
C’est alors qu’on l’entend tenir des propos totalement ahurissant sur ses collègues au gouvernement et à leur tête, Abdelmalek Sellal, qu’il traite « d’incapables, de demeurés et de tire-au-flanc ».
Personne n’est épargné dans cette vidéo de 35mn, pas même ses camarades du parti TAJ qu’il préside. Il les qualifie en effet de « mauviettes » et de « profiteurs » qui s’agglutinent à lui en espérant les placer dans un prochain remaniement gouvernemental. Il n’hésite d’ailleurs pas à dire à l’un des internautes que le président va le choisir pour diriger le prochain gouvernement.
Mais le meilleur arriva à la fin de la vidéo, quand un internaute lui pose la question « Si Amar, wech rayek fi général Toufik ? ». là, Amar Ghoul pousse un rire gras, prend une inspiration et déclare « le général Toufik ? makane walou kho, fercha ! ».
Aussi incroyable qu’on puisse le penser, celui qui se targuait pendant longtemps de jouer des matches 3 fois par semaine avec le général Toufik avait de lui en fait une idée toute faite. Celle d’un moins que rien.
Serge Aurier avait écopé d’une mise à pied au sein de son club en attendant une véritable sanction, qu’en sera-t-il d’Amar Ghoul ?
Fin de la conversation

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut