En train de lire
Journée mondiale pour la langue arabe: Sellal récompensé pour avoir inventé le mot Fa9a9ir

Journée mondiale pour la langue arabe: Sellal récompensé pour avoir inventé le mot Fa9a9ir

Avatar

Le 18 décembre, c’est la journée mondiale de la langue arabe. Cette initiative de l’UNESCO dont la première édition a eu lieu en 2012, permet de reconnaître la contribution de cette langue, son apport à la culture, et promouvoir le multilinguisme. C’est aussi une occasion pour rendre hommage à un personnage public connu pour avoir contribué à l’enrichissement de la langue du Coran.
Cette année, c’est le premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, qui a été récompensé par les jurées pour « son riche apport à la langue arabe, notamment en matière de vocabulaire ». Bien que les exemples des mots inventés par Sellal ne manquent pas, les jurées en ont retenu que deux pour justifier leur choix. Le verbe youfarfirou synonyme et anagramme de yourafrifou pour désigner un drapeau qui flotte au vent. Et le désormais célèbre pluriel du substantif fa9ir, fa9a9ir qui « lui aurait valu à lui seul le Nobel de littérature » si le jury suédois n’était pas partial et corrompu.
Voici une liste non exhaustive des plus belle citations de Sellal:

  • كيما يقول لاخر سبحانو ما يحبش اللي يقزاجيريو بزاف
  • الأعمال الإرهابية تؤدي إلى تغلغل الحضارة الإسلامية
  • حنا ماعندنا ما ندرقو … حنا خارجين لربي طاي طاي كيما يقول لاخر
  • أقعد في الشعر … اقعد في قل أعوذ برب الفلق
  • البطاطا تمشي بالتشكتشوكة
  • كي يكون المصروف كاين نشري البنان ونشري الياغورت

Dans son allocution, Abdelmalek Sellal a fait part avec ses mots, c’est-à-dire dans un langage ghabrito-sellalesque, de sa satisfaction. Il a dédié son prix à Bouteflika, à son épouse et à son instituteur qui avait la conviction que « l’élève médiocre qu’était Sellal serait promis à un bel avenir s’il prenait sa carte au FLN »
Malheureusement, nous ne sauront reporter avec exactitude le reste de son discours, lui seul l’a compris et c’est déjà beaucoup.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut