Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre, suite à la suspension provisoire du trafic et des services Internet. Cet incident, qui a pourtant duré quelques jours, a été vécu comme une véritable tragédie par le citoyen algérien lambda, déjà indigent en matière de divertissement.
Toutefois, Algérie Télécom a annoncé un « retour à la normale » ce mardi 27 octobre, prétextant un raccommodement du, maintenant, célébrissime « câble sous-marin » par les techniciens concernés.
Réjouis de cette nouvelle, les citoyens algériens s’extasiaient déjà à l’idée de revivre leurs ébats solitaires devant les muses et les éphèbes qui avaient pour habitude d’animer leurs crépuscules.
Parallèlement, loin de douter de la « dextérité » de ses concitoyens, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Abdelmalek Boudiaf a anticipé la précipitation des internautes algériens vers les sites pour adultes et l’onanisme frénétique qui allait en « découler ».
Il a, donc, suivi l’annonce d’Algérie Télécom par un communiqué où il recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner cette période transitoire de reconnexion au cyberespace. Affirmant que « cette substance, connue pour annihiler tout désir charnel, avait déjà fait ses preuves dans les milieux militaires et universitaires », et que ce procédé était nécessaire pour que le pays retrouve l’accalmie et la prospérité qu’on lui connaît.
Voilà de quoi rassurer tous ceux pour qui l’équilibre sexuel ne tient plus qu’à un câble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…

Urgent: un dromadaire رعف à In-Salah

C’était un dicton, c’est devenu une réalité. Un dromadaire vient de faire…