Enfin, il se passe quelque chose d’intéressant au niveau de l’Assemblée Populaire Nationale. Après plusieurs années d’accalmie et de monotonie, entrecoupées de temps à autre par des mouvements de bras se levant au ciel pour voter oui à n’importe quel projet de loi, on a pu assister à un mouvement inhabituel dans les arcanes du palais Zighoud Youcef.

En effet, à l’occasion de la séance devant être consacrée au vote du projet de loi de finances 2016, projet très controversé et décriée par une petite partie de l’opposition, une bagarre générale a éclaté entre les députés pro et anti projet de loi de finances 2016. Les anti sont montés sur le perchoir et ont occupé les lieux en scandant différents slogans hostiles à ce projet qui, selon eux, vient achever les finances du citoyen lambda et le mettre définitivement dans une situation de crise.

Très vite, le ton est monté entre les députés et des engueulades ont éclaté. Dans la foulée, les premiers coups de poings partent. C’est le chaos général, des coups de poings, des coups de pied, tirage par les cheveux, des cris de femmes et d’hommes en colère ou en détresse, des cravates dénouées, des khimars défaits et du sang parfois sur les visages des uns et des autres.

Au milieu de tout ce bazar, quelques députés du FLN et du RND se sont illustrés par leur agressivité. Le plus remarqué d’entre eux était le vice-président de l’APN, député du FLN, Bah Eddine Tliba qu’on a pu apercevoir avec sa masse imposante broyer tout le monde sur son passage, écrasant les uns, assommant les autres d’un coup de poing tantôt à la Mike Tyson, tantôt à la Bud Spencer dans ses célèbres films de bagarre aux côtés de Terence Hill.

A la fin de la bagarre qui aura duré une heure et demie, après l’intervention des forces de police et des gardes du corps des différentes personnalités présentes, le président de l’APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa est remonté sur son fauteuil, a remercié tout le monde son implication dans les débats, salué la démocratie algérienne qui a permis à tout le monde s’exprimer par tous les moyens et a déclaré « Baha Eddine Tliba, vainqueur des combats, remportant ainsi la ceinture et le titre de Champion parlementaire WBA de Boxe et WWE de Catch ».

Baha Tliba a ensuite invité tout le monde à fêter cette victoire dans un restaurant proche du palais avec des méchouis et une troupe de musique conduite par Amar Saadani.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…