Il y a quelques jours, Amar Saadani recommandait à des journalistes qui demandaient des nouvelles du président Bouteflika, de demander cela…au président Hollande !!

Sur le coup, personne n’a compris cette réponse, mais cela semble aujourd’hui plus clair.

En effet, depuis deux jours, des rumeurs de plus en plus folles courent parmi la population sur une possible évacuation de président vers l’étranger (où ne sait pas où exactement). Malheureusement, et comme d’habitude, aucune instance officielle algérienne ne s’est manifestée pour confirmer ou infirmer cette rumeur.

Une situation qui n’est pas nouvelle puisqu’il y a quelques mois, le président François Hollande était venu en visite éclair à Alger pour s’enquérir de l’état de santé de notre président. Suite à quoi, et lors d’une conférence de presse, il avait lui-même annoncé que le président Bouteflika se portait très bien et qu’il avait toutes les capacités intellectuelles (!!!) pour diriger les affaires du pays.

Cette fois-ci, l’Elysée semble avoir pris les devants pour anticiper encore une fois, une série de questionnements sur cette absence et cette rumeur.

Nous apprenons ainsi que les services de l’Elysée ont mis en place une boite mail spécialement créée à l’intention des algériens (peuple, partis politiques et presse), leur permettant de demander directement des nouvelle du président Bouteflika, qu’il soit en Algérie où ailleurs. Cette boite dont l’adresse est
« comment_va_boutef@elysee.fr » est gérée par une équipe de spécialistes en communication institutionnelle et politique choisie conjointement par El-Mouradia et l’Elysée et qui aura la tâche de répondre à toutes les sollicitations après les avoir transmises à S. Bouteflika qui formulera un projet de réponse validé par la suite par le président Hollande ou son secrétaire général.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…