Now Reading
Arabie Saoudite: un prédicateur préconise la greffe d'un hymen anal pour une chasteté optimale

Arabie Saoudite: un prédicateur préconise la greffe d'un hymen anal pour une chasteté optimale

Avatar

Yûsûf Al-Maliki, un prédicateur saoudien, a fait une déclaration des plus étonnantes lors du  prêche qu’il a tenu vendredi dernier à la Mosquée du roi Saoud sise à Djeddah.
Le prêcheur préconisait la greffe d’un hymen anal pour faire face aux nouvelles mœurs des fidèles.
Nerveux et bouillonnant, Yûsuf Al-Maliki commence par dresser un exposé introspectif sur les mœurs sexuelles contemporaines, devenues «éminemment décadentes » selon ses dires.
Il affirme que le déclin du monde dit « arabo-musulman » est symptomatique de la colère de Dieu, « c’est une punition contre ceux qui sèment la discorde et pratiquent l’adultère et la fornication en dehors du cadre du mariage ».
Il déduit qu’il faut se repentir et tirer les conclusions nécessaires pour faire face à ces fléaux qui menacent la morale islamique.
Dans son long soliloque inquisiteur, il commence par dénoncer la pédérastie puis fustige la sodomie, devenue une alternative courante dans certains milieux pour ne pas rompre l’hymen de la femme avant le mariage.
« la virginité n’est plus un étalon fiable pour juger la chasteté des femmes. C’est pourquoi, des mesures plus strictes devraient voir le jour prochainement. Elles seront en phase avec le progrès de la science et l’évolution des mœurs sexuelles. Il me semble que la greffe d’un hymen anal devient une obligation de premier ordre » s’exclame-t-il.
Applaudi par son audience pour cette trouvaille, le prêcheur conclut fièrement: « Nous pouvons nous réjouir, nous avons là le moyen unique de brider toutes les « voies » de transgressions ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top