En train de lire
Le certificat de bénédiction maternelle désormais obligatoire pour obtenir l’acte de mariage

Le certificat de bénédiction maternelle désormais obligatoire pour obtenir l’acte de mariage

Avatar

mariage
Une loi unique en son genre vient d’être votée hier. En effet, dans le cadre de la réforme du code de la famille, les hommes devront désormais présenter un document signé par leurs mères attestant du consentement de celles-ci vis-à-vis du choix de la future épouse.
Cette nouvelle loi est une première dans le monde. L’Algérie devient ainsi le seul pays où l’approbation écrite et signée de la mère du futur époux est obligatoire afin de faire valider son mariage. Le fameux sésame portera le nom de certificat de bénédiction(Approbation) maternelle.
Le règlement, qui sera en vigueur à partir du 1er Janvier 2016, stipule en outre la création d’un autre document : le «Elle ne me plait pas, mais fais ce que tu veux » qui vous permettra d’obtenir votre acte de mariage, mais vous exposera néanmoins à une sentence ferme de 35 ans de reproches et d’insinuations.
De plus la nouvelle loi stipule que la mère peut légalement faire annuler le mariage de son fils si elle trouve un meilleur parti rencontré dans un mariage. La supériorité du «Parti» sera déterminée par un comité d’experts selon plusieurs paramètres : beauté, pas de danse, origine, et niveau et type d’études, ainsi que par les épreuves de préparation de gâteaux et de «tessya9» (épreuve du parterre). Le tout permettra de calculer le coefficient de «mariabilité» des deux protagonistes et ainsi de trancher.
Enfin, selon une étude réalisée par nos soins, il apparait que s’entendre dire par sa génitrice l’une des phrases suivantes : « Hadi hia ? (C’est elle ?) », « 3lach ya wlidi ? ana wech dert bech dirli hakda ? (Pourquoi, mon fils ? Qu’ai-je bien pu faire pour que tu me fasses ça ?) » Ou encore « Bouuuuh (Il n’existe à ce jour pas de traduction officielle de ce mot en langue française) » Donnerait beaucoup plus de mal à obtenir ce précieux document.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut