Now Reading
SILA: Sellal confond Fleur Pellerin avec une ouvrière chinoise et lui lance son fameux «Salam Alikoum Yal Batata!»

SILA: Sellal confond Fleur Pellerin avec une ouvrière chinoise et lui lance son fameux «Salam Alikoum Yal Batata!»

Avatar

À l’ouverture du 20ème SILA, dont la France est l’invitée d’honneur cette année, le premier ministre Abdelmalek Sellal a eu le plaisir de rencontrer la ministre française de la culture France Pellerin, qui s’était déplacée spécialement à Alger pour l’occasion.
Toutefois, arrivé face à elle, le chef du gouvernement n’a pas saisi son identité du premier coup, Fleur Pellerin étant d’origine coréenne. Sellal pensait avoir de nouveau à faire à l’ouvrière chinoise qui, en janvier 2014, l’avait accueilli lors d’une visite sur un chantier d’un chaleureux «Salam Alikoum» et auquel il avait répondu, surpris, d’un tout aussi cordial « Salam Alikoum? Salam Alikoum Yal Batata! ».


Voulant lu signifier qu’il se rappelait bien d’elle, Sellal prend alors les devants et lui lance un tonitruant «Salam Alikoum Yal Batata! », devant lequel la ministre française répond par un regard ahuri. Vexé par l’absence de réaction de sa vis-à-vis, Sellal ajoute alors : « Wech, kliti gatt? ». C’est là que les responsables du protocole interviennent en catastrophe et lui signifient sa bourde monumentale, qui aurait pu facilement dégénérer en incident diplomatique. Confus, Sellal s’excuse alors auprès de Pellerin et lui propose de se rendre au stand des livres de coloriage, pour y consulter les dernières sorties littéraires.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top