En train de lire
Saâdani s’attaque fermement à l’argent sale : « Dorénavant, nous utiliserons des sachets stériles »

Saâdani s’attaque fermement à l’argent sale : « Dorénavant, nous utiliserons des sachets stériles »

La rédaction

C’est à partir d’un super luxueux hôtel à Oran, le m***** (Comptez bien le nombre d’étoiles), que Sir Amar Saâdani a donné le coup d’envoi de la course aux sénatoriales pour les membres de son parti. Il a tenu un discours historique et courageux, rappelant à ses partisans qu’il ne tolèrera ni le marchandage des voix ni l’utilisation de l’argent sale.
« Avant, je fermais tellement les yeux sur ces agissements, que les rides se sont profondément creusées sur mon front, mais ce temps est bien révolu, je n’accepte aucun corrompu, harki, goumi qui vend sa voix pour un élu RND, à la limite je tolère qu’on achète les voix des élus des autres partis, vous trouverez sur le dos du menu du déjeuner, les tarifs pratiqués par chaque parti ».
Le secrétaire général du FLN a longuement évoqué son programme de lutte contre l’argent sale « Je mets à disposition de nos partisans des fours pasteurs 180°C et des autoclaves à 134°C, ils y mettront leur argent en toute sécurité dans des sachets spéciaux aseptisés. Je ne veux aucune bactérie, aucune salissure, je ne veux plus entendre le mot « chkara », dorénavant c’est un sachet stérile.
Amar Saâdani a été interrogé par un journaliste impudent et sans principes sur la source de financement du meeting en ces temps de rationalisation des dépenses, le secrétaire général est resté digne et a souri : « Vous croyez que je donne gratuitement des concerts de derbouka ? »

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut