En train de lire
L’ETUSA crée une nouvelle ligne entre le domicile d’Ali Belhadj et le poste de police

L’ETUSA crée une nouvelle ligne entre le domicile d’Ali Belhadj et le poste de police

Avatar

L’ETUSA (Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger) a annoncé la création d’une nouvelle ligne d’autobus qui reliera le domicile d’Ali Belhadj au centre de police.
L’ancien numéro deux de l’ex front islamique du salut (FIS) dissous ,se fait souvent arrêté puis relâché, essentiellement à cause de ses prêches jugés trop politisés, l’ETUSA a donc décidé de rajouter cette ligne pour venir en aide à la DGSN qui à force de faire des aller-retour, 50% de son effectif tombe en arrêt maladie pour cause de vertige.
Ali Belhadj aura donc le privilège de se livrer lui même aux policiers en empruntant cette ligne sans effort et en tout confort vers le commissariat. Il se déclare très satisfait de cette nouvelle « avant je me faisais emmener de force par les policiers, ykhawfou fina, mais maintenant je peux enfin me livrer en toute discrétion vers mon lieu de prédilection, car comme vous le savez je suis quelqu’un de très discret » et il rajoute « si en plus il y a le WiFi dans le bus, je pourrais mettre à jour mon statut Facebook et partager quelques selfies sur mon chemin »
Cinq départs seront effectués quotidiennement, soit à la fin de chaque prière, en direction du commissariat, sauf le vendredi, après Salat El Djoumoua, la fréquence de passage sera renforcée pour permettre le déplacement de ses partisans.
Toutefois, Ali Belhadj montre quelques réticences « j’aurais préféré une ligne de métro, mais je pourrais me contenter de cela hamdoulilah, cela dit j’espère qu’ils vont nous accorder un vrai bus pas un Tata »
L’ETUSA n’écarte pas la possibilité de rajouter d’autres lignes entre les domiciles de Hamadache et Madani Mezrag et le poste de police le plus proche.

Yas Meen
© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut