En train de lire
À M’sila, la population menace de sacrifier des sangliers si le prix du mouton ne baisse pas

À M’sila, la population menace de sacrifier des sangliers si le prix du mouton ne baisse pas

Avatar

« Si la spéculation sur le prix du mouton ne cesse pas immédiatement, par Dieu, nous allons finir par sacrifier des sangliers!». Tel est le déchirant cri du cœur lancé par Belaïd Bounouara, porte-parole officiel du Réseau Solidaire Intercommunal pour le Droit au Sacrifice Ovin, une coalition de 75 villages ruraux parmi les plus pauvres de la wilaya de M’sila.
Si les algériens sont habitués à voir le prix des moutons augmenter d’année en année à l’approche de l’aïd, il semble que cette fois-ci la coupe de lben soit pleine et que l’exaspération ait atteint des sommets inégalés. « Le mouton peut se négocier parfois jusqu’à 6 ou 7 millions sur le marché! », a rapporté un Belaïd Bounouara très remonté face aux journalistes. « Avec la hausse continue du coût de la vie, on se demande comment vont faire nos enfants pour se procurer leur ration annuelle de protéines animales ».
Pour parer au problème, certains villages ont décidé d’unir leurs efforts et sont rapidement parvenus à une solution : se tourner vers les troupeaux de sangliers qui, par manque de prédateurs, infestent les montagnes de M’sila. «Nous savons que c’est interdit par la religion et nous ne voulons pas en arriver à cette extrémité, mais la source de viande est là, devant nous et gratuite!», a déclaré un chef de village, qui a toutefois tenu à préciser que : « bien entendu, le Réseau Solidaire prône avant tout le sacrifice ovin. Le sacrifice porcin n’est là qu’en dernier recours ».
L’option du sanglier serait d’autant plus alléchante que certains villageois se sont déjà dévoués auprès des leurs, en allant chasser quelques sangliers et marcassins sur les monts du Hodna. La dégustation du méchoui qui s’en est suivi aurait indiqué qu’en termes gustatifs, le saut du mouton vers le sanglier était bien valable.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut