En train de lire
Sa mère lui fait des allusions au mariage à longueur de journée, elle dépose plainte contre elle pour harcèlement psychologique

Sa mère lui fait des allusions au mariage à longueur de journée, elle dépose plainte contre elle pour harcèlement psychologique

Avatar

L’incroyable procès pour harcèlement psychologique, qui opposait une mère à sa fille, vient de s’achever. Cette affaire, qui est une première du genre, remonte à six mois lorsque Narimene, une jeune fille de 27 ans, a décidé d’intenter une action en justice contre sa mère qui lui parlait continuellement de mariage.
Le verdict vient de tomber. L’accusée écope de 06 mois de prison avec sursis et d’une amende de 50.000 DA. Le tribunal a également interdit à l’accusée de reparler de mariage à sa fille.
La victime, en pleurs, nous livre un témoignage troublant : «Je suis heureuse que cette affaire se termine enfin. J’aime ma mère, mais comprenez moi, je n’en pouvais plus. À chaque fois que l’on se croise, elle me parle de mariage. Elle me parle de mes cousines mariées et me lance : « e’nass li taaref sla7ha » Elle m’a acheté 3 robes blanches, 06 « karakou » et  14 caftans. Chaque année, elle réserve une salle des fêtes, juste au cas où. Elle m’a même inscrite sur un site de rencontre en ligne : Bayra.com »
« Une fois, je me suis réveillée en pleine nuit et je l’ai surprise en train de me maquiller alors que je dormais. Elle m’a dit que c’était pour que je puisse rencontrer quelqu’un. Mais les périodes les plus dures c’est lorsque nous sommes invitées toutes les deux à un mariage, surtout si la mariée est plus jeune que moi. Elle peut me faire la tête pendant des semaines» Nous révèle la jeune fille,  encore marquée par les violences psychologiques qu’elle a eu à subir.
Questionné sur le verdict, l’accusée nous dit : « Je n’en veux pas à ma fille. Je suis comme toutes les mamans et je veux juste la voir heureuse, mariée, avec des enfants. Au contraire c’est plutôt une bonne chose ce qui s’est passé, car l’avocat qui s’est chargé de ma défense est un beau jeune homme, issu d’une bonne famille. Je lui ai montré des photos de ma fille et je lui ai donné son numéro de téléphone. Je suis sur qu’ils iront bien ensemble »
Espérons que cette affaire permettra de briser un tabou et déliera des langues. En effet, des millions de « bayrines » et de « bayrates » souffrent en silence, et subissent jour après jour la pression de mamans prêtes à tout pour les marier.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut