En train de lire
Annonce insolite sur Ouedkniss.com : « échange Maruti en bon état contre un mouton, kh’rouf de préférence »

Annonce insolite sur Ouedkniss.com : « échange Maruti en bon état contre un mouton, kh’rouf de préférence »

Avatar

C’est le texte de l’annonce qu’on peut lire sur le célèbre site algérien de vente et d’échange entre particuliers, et publié hier par quelqu’un répondant au pseudonyme de « Mazlout ».

La cherté de moutons en cause

Cette annonce qui peut prêter à sourire cache derrière elle une réalité bien amère : celle de la folie spéculative qui touche le marché du bétail à chaque fois que l’Aïd El Ad’ha approche.
En effet, un petit tour dans les différents marchés permet de noter les prix exorbitants atteints par les moutons : pas moins de 48 000da pour une toute petite masse de viande sur 4 frêles pattes et surmontée de quelques poils de laine totalement ébouriffée.
En moyenne, le prix d’un « khrouf » qu’on pourrait qualifier d’acceptable, tourne autour de 60 à 80 000 da. Pour les marges de négociations, il faudrait être vraiment très fort en marchandage.
En allant un peu plus dans les zones plus prisées (Djelfa, Boussaada,…), les prix ne sont guère moins chers. Et c’est là que nous sommes même tombés sur un mouton, certes magnifique, dont le propriétaire a fixé le prix à quelques…320 000 da. Oui, vous avez bien lu.
Et quand on lui a demandé le secret de ce fameux mouton, il nous a répondu que depuis sa naissance (le mouton), il a été nourri avec la meilleure herbe, fraichement cueillie tous les jours, buvant aussi du lait au biberon tiré des meilleures brebis, et surtout, qu’il a été suivi très régulièrement par un vétérinaire.
A ce rythme-là, on ne doit pas s’étonner un jour de voir quelqu’un proposer son appartement pour contre un veau ou un bœuf.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut