WECHMAMIX, est la dernière application qui ébranle le marché numérique.
Ce bijou technologique est né de l’esprit créatif du jeune Kamel Boulanouar, dit Kamatcho, un entrepreneur autodidacte qui nous avoue « avoir tenté d’exploiter l’acharnement masculin envers les femmes afin de développer un outil pour mesurer leur sex-appeal».
Cet outil ludique fonctionne grâce à un algorithme sophistiqué, qui enregistre de façon précise les différentes injures que les utilisatrices de l’application reçoivent journellement.
Et ce, en convertissant d’abord chaque injure enregistrée en « pouce vert », avant de dresser des tableaux et des statistiques très élaborés pour coter leur sex-appeal.
En dépit de l’écho grandissant dont profite l’application, elle ne fait toujours pas l’unanimité sur le marché. Notamment dans les milieux féministes, qui voient dans cette démarche une objectivation sexuelle de la femme, la condamnant ainsi à n’être qu’un objet de désir. Ce qui creuse davantage le fossé des inégalités des sexes.
Les utilisatrices ne semblent pourtant pas partager ces réticences, elles se disent tout de même très satisfaites de son utilisation. Puisqu’elle leur permet, à juste titre, d’exploiter la violence dynamique dont elles sont victimes pour se prévaloir de leurs agresseurs.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Facebook ajoute pour les internautes algériens le bouton "Tu brûleras en enfer"

La firme de Mark Zuckerberg s’est toujours montrée attentive aux besoins de…

Le ministère de la santé recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner le retour d'Internet en Algérie

Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre,…