C’est la mesure phare qui ressort d’un rapport du Comité de Lutte contre la Radicalisation et l’Extrémisme de l’UNESCO. Remis ce vendredi matin à Qian Tang, directeur du Secteur de l’Education de l’organisation, ce rapport s’est penché sur les causes du phénomène de radicalisation religieuse massive observé durant ces dernières années, tentant de comprendre comment, du jour au lendemain, un jeune sans histoires pouvait tout quitter pour rejoindre les rangs d’un groupe terroriste, dont DAECH est le plus en vogue depuis bientôt 2 ans.

Une sérieuse méconnaissance du livre saint

« Nous avons constaté que la majorité écrasante des adhérents de ce groupe terroriste avaient une sérieuse méconnaissance de leur religion, pire, ils étaient pour la plupart incapables de nous citer plus de trois ou quatre versets du Coran, livre saint de l’islam, versets que leurs avaient fait apprendre leurs recruteurs dans l’organisation » déclarait le professeur Abderrahmane Alia, président du comité à l’origine du rapport.
Basé sur des statistiques effectuées auprès d’anciens membres de l’organisation, repentis ou détenus, le rapport montre un flagrant désintérêt des terroristes pour une connaissance approfondie, et même pour la simple lecture de ce livre qui représente pourtant la première source de législation de l’islam. Certains le jugeant ainsi « trop long » voir « trop compliqué », comme le rapporte le Pr. Alia.

Des illustrations, la bonne solution ?

C’est en tous cas l’idée (non pour le moins originale) qu’avance ce rapport. Selon Odette Siegfried, l’une des rédactrices de ce dernier, ajouter des images pour illustrer les versets coraniques pourrait rendre le Coran « plus accessible aux esprits souvent très simples des terroristes », on pourrait ainsi réussir à les inciter à sa lecture, et, in fine, « rectifier peut-être leur profonde ignorance du message divin ». Une mesure qui risque d’avoir un accueil mitigé auprès des milieux conservateurs.
A.B

0 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Mohammed VI demande à Tebboune s’il peut l’appeler juste par son prénom

Abdelmadjid Tebboune est devenu le 8ème président algérien suite à la fraude…

Marine Le Pen salue la décision de Gaïd Salah interdisant le drapeau algérien

Décidément, Ahmed Gaïd Salah n’a pas seulement perdu le nord, il a…