C’est une première dans le paysage audiovisuel algérien et arabe d’une manière générale. La chaîne « Ennahar TV » s’apprête à lancer courant septembre, la première émission de télé-réalité à caractère religieux intitulée « les anges du Salafisme ».
Comme son nom l’indique, cette émission aura comme sujet central, les prêches, les fatwas et les injonctions religieux fondamentalistes. Elle verra s’affronter 4 figures notables des courants les plus durs de l’Islam en Algérie : Cheikh Hamadache, Cheikh Chamseddine, Ali Benhadj et Madani Mezrag.
Chacun devra s’employer à convaincre, prêcher, argumenter, autoriser ou interdire diverses situations de la vie quotidienne des algériens afin d’amener un maximum de gens à adhérer à leurs idées.
Le public votera chaque vendredi soir, lors d’un prime-time pour élire le cheikh qui aura le plus influencé les gens. Chaque vainqueur du vendredi capitalisera des points et une somme d’argent qui sera ajoutée à une cagnotte. Celle-ci sera remportée à la fin de l’émission.
Le tournage aura lieu dans un lieu tenu secret, dans un décor spécialement construit pour l’émission. Cependant, les 4 candidats descendront régulièrement dans la rue et dans les lieux publics pour se confronter aux scènes de vie quotidiennes où ils devront faire preuve de force de conviction.
La production promet de nombreuses surprises et des clashs en vue. Sans nous dévoiler tout le contenu, on nous annonce que les 4 candidats auront par exemple à accueillir Cheb Abdou, Zehouania ou encore Khaled autour de soirées-diner durant lesquelles, les débats seront ouverts.
« Il n’y aura aucune censure » nous promet de le directeur de la chaine Ennahar TV. Nous avons hâte de voir ce que cela donnera.

0 commentaire
  1. Comment peut-on se réjouir d'une émission qui facilite et cautionne l'endocrinement d'un peuple par des obscurantistes assassins, perfides, dictateurs, oppresseurs, vivant encore au VII siècles ? Comment trouver cela formidable ce spectacles morbide ou des fous de dieu poluent l'esprit des algériens au détriement de ce même peuple, de sa jeunesse qu'on ne respecte pas, de la femme non considérée. Comme si, en Algérie il n'y avait pas d'autres sujet plus important dans l'organistion de la société dans pratiquement tous les domaines. Des milliards pour construire la plus grande mosquée par orgeuille et vanité, 17 000 mosquées dans le pays et pas assez de logements. Ces 4 fataniques psychopathes, ayant l'absolu certitude de détenir la vérité, vont se gargariser et fanforonner dans les médias sous le nez du politique et venir nous faire la morale harchaique qu'il les caractèrise. Une partie des médias est responsable et sera responsable sur la cathastrophe qui se prépare de nouveau. Ces mêmes médias et les fous de dieu auront à répondre un jour ou l'autre devant la loi du peuple lorsque ce dernier aura pris conscience et dire non à ce model de société.
    Kader Bouderie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Pour combler son absence, l’ENTV diffusera un best of des discours de Gaïd Salah

Selon le journaliste d’investigation Abdou Benadouda (Abdallah sur son permis) qui n’a…

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Coopération : Un groupe de journalistes nord-coréens en stage à l’ENTV

Si tous les salauds du monde se donnaient la main, ils formeraient…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…