Quarante harragas ont été interceptés hier aux environs de 5 heures du matin à deux milles nautiques au nord-est de la ville côtière d’El Kala par les garde-côtes algériennes de la station maritime de Annaba, a- t-on appris de source sécuritaire. Les candidats à l’émigration clandestine dont l’âge moyen est environ de 25 ans sont tous de nationalité grecque, ils étaient en possession d’une somme d’argent de 20 euros et de 50 boites de fromages Tartino.
Ils seront entendus par les services compétents puis présentés au magistrat instructeur qui décidera de leur sort.

Les crises que traverse la Grèce en ce moment, le chômage, la précarité et la misère ont poussé ces malheureux à tenter cette dangereuse aventure pour regagner les côtes algériennes.

                                                                                                                                    Nazim Baya Avec Thétis
0 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)