Une situation tout bonnement inédite s’est déroulée ce dimanche à la Cour d’Alger. En effet, un homme d’une trentaine d’années s’est vu empêcher d’accéder au tribunal sous le simple pré-texte qu’il portait un pyjama.

« Je me rendais à la Cour d’Alger pour régler des papiers avec mon père. L’agent à l’entrée m’a expliqué que je n’avais pas le droit de rentrer, car je porte un pyjama et que c’est interdit. C’est honteux, » a expliqué l’intéressé. L’homme portait effectivement un pyjama classique à rayures, de couleur gris et bleu. Il se dit scandalisé par le traitement qui lui a été réservé. « Il se trouve que mon père portait un peignoir court, mais l’agent l’a laissé entrer. Lorsque j’ai demandé pourquoi mon père pouvait entrer mais pas moi, l’agent a expliqué que la Cour d’Alger faisait aussi office de hammam mais pas d’hôtel, et que donc le pyjama était proscrit, » a déclaré la victime.

Le jeune homme, qui a raconté sa mésaventure sur les réseaux sociaux, a reçu de nombreux messages de soutien. « Larbi Ben M’hidi et les chouhadas se sont sacrifiés pour qu’on puisse porter un pyjama où on veut ! » s’est exclamé un internaute. « Les pyjamas sont interdits dans la Cour d’Alger maintenant… mais où va donc l’Algérie? », a demandé, ému, un autre. Une cam-pagne de solidarité autour du slogan ‘’JE SUIS PYJAMA’’ a même été lancée sur les réseaux sociaux.

Rassel ALLOUCHE

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…