En train de lire
Taxe sur la virginité: se marier avec une pucelle sera soumis à un impôt de 400 000 Da versé à l'Etat

Taxe sur la virginité: se marier avec une pucelle sera soumis à un impôt de 400 000 Da versé à l'Etat

Avatar

Suite à la dégringolade des prix du pétrole et la vitesse à laquelle se vident les caisses du pays l’Etat a dû mettre en place de nouvelles taxes afin de plumer les algériens.
Alors que la nouvelle taxe sur les véhicules n’en finit pas de faire jaser, un haut fonctionnaire de l’Etat, proche du premier ministre nous a confié que le chef du gouvernement songerait à introduire une « taxe sur la virginité », profitant de la saison estivale propice aux mariages.
Les futurs époux devront verser 400.000 Da (40 millions de centimes) au trésor public, une condition sine qua non pour l’obtention du fameux livret de famille.
La gente féminine ne sera pas épargnée, les femmes devront s’acquitter de 1.000.000 Da (100 millions de centimes) dont la moitié ira dans les poches de leurs maris, une somme colossale qui s’explique par la rareté de la chasteté masculine selon notre interlocuteur.
Les hautes instances du pays veulent profiter de la sacralisation de la virginité féminine pour renflouer les caisses du pays, l’installation de services de gynécologie a même été prévue au niveau des mairies. Une nouvelle décision qui va créer des émules au sein de la population algérienne, même si on ignore quand est-ce qu’elle rentrera en vigueur, ceux qui veulent se marier feraient mieux de le faire le plus tôt possible.
 

Schrodi
© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut