Now Reading
Découverte de la planète Kepler : Un sondage révèle que c’est le dernier souci des algériens

Découverte de la planète Kepler : Un sondage révèle que c’est le dernier souci des algériens

La rédaction

A moins de découvrir des gisements de pétrole ou de diamant dans l’Algérie-Kepler, des cités AADL préfabriquées par des extraterrestres kepleriens ou des places de stationnement à foison, l’existence de cette nouvelle planète distante de 1400 années-lumière de la Terre, est en toute objectivité, le dernier souci des algériens.
Le sondage réalisé par l’Association des Sciences et d’Astronomie Algérienne auprès d’un échantillon de citoyens, dont les journalistes d’El-Manchar, a révélé qu’hormis Louiza Hanoune qui cherche désespérément la main de l’étranger et des extraterrestres, Saidani qui est tenté par une nouvelle résidence dans ParisKepler, 15e arrondissement et Hamadache qui veut convertir toutes les créatures du cosmos au salafisme, le reste des algériens s’en fout royalement et prie la NASA de lui épargner le casse-tête de ses trouvailles inutiles.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top