L’Arabie Saoudite a condamné lundi l’opération de ratissage menée par l’armée populaire algérienne qui a permis de neutraliser 16 terroristes d’AQMI à Ain Defla. Les terroristes étaient impliqués dans l’embuscade qui a coûté la vie à onze soldats algériens le jour de l’aïd. Ryad a accusé l’armée algérienne d’être derrière ce « massacre » et tient les autorités algériennes pour responsables.

« L’Arabie Saoudite condamne l’expédition punitive menée par l’armée algérienne contre les terroristes d’AQMI, des missionnaires sans défense porteurs d’un message d’amour, de tolérance et de paix», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Adel ben Ahmed al-Joubeir sur le site internet du ministère.

« La sécurité de nos ressortissants relève de la sécurité de l’Arabie Saoudite, et les djihadistes d’AQMI sont nos ambassadeurs un peu partout dans le monde », a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères qatari Khaled al-Attiyah a accusé « les ennemis de la religion » de « chercher à affaiblir AQMI pour réaliser leurs objectifs malveillants », lors d’un entretien téléphonique vendredi soir avec son homologue saoudien, selon le site du ministère.

L’Algérie, pour sa part, s’est refusée à tout commentaire.

Avec Rabah Saci

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Macron et ses ministres manifesteront samedi pour protester contre les Gilets Jaunes

Pour ce 3ème samedi de contestation en France, le mouvement populaire des…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…