Le ministre du Commerce, Amara Benyounes, a présidé, hier au siège de la Chambre algérienne du commerce et d’industrie (Caci), la cérémonie de signature d’un accord de partenariat entre l’Algérie et l’Italie. Un groupe de harragas hitistes sera dépêché clandestinement dès octobre prochain pour essayer de redresser la Tour de Pise qui comme tout le monde le sait est légèrement penchée.

Le groupe de harragas hitistes qui sera créée à l’issue du partenariat opérera, en faisant appel au savoir-faire algérien en matière de « tenir le mur » sur la tour de Pise. Il suffira aux chômeurs de s’adosser contre le mur de la tour pour la faire pencher du bon côté.

Le contrat prévoit l’envoi des hitistes par voie maritime vers l’Italie via l’île de Lampedusa dans le cadre de l’immigration clandestine. S’ils parviennent à rejoindre l’Italie ils participeront aux travaux de redressement. S’ils ne réussissent pas, en se noyant, ils participeront quand même à  la baisse du taux de chômage en Algérie. «La démarche permet au gouvernement algérien de résorber le chômage. C’est un partenariat gagnant-gagnant», a soutenu Amara Benyounes.

Le ministre estime encore que grâce aux nombres de chômeurs qu’elle compte, l’Algérie qui occupe la 3e place mondiale, est bien parties pour devenir prochainement leader dans le domaine du redressement des murs.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Macron et ses ministres manifesteront samedi pour protester contre les Gilets Jaunes

Pour ce 3ème samedi de contestation en France, le mouvement populaire des…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…