Afin de réguler le marché de la coiffure qui connait actuellement une importante hausse de la demande, le ministère du Commerce a décidé importer 10 000 coiffeurs d’Inde, à quelques jours de l’aïd. C’est ce qu’a annoncé Amara Benyounes, ministre du Commerce.

Benyounes a précisé que L’Algérie vit, effectivement, une autosuffisance en matière de soins capillaires. Mais vu le rush sur les salons de coiffure ces derniers jours, “l’idée d’importer des coiffeurs indiens pour faire baisser la pression sur les coiffeurs locaux nous a paru comme une évidence” a-t-il affirmé. « Cependant, a-t-il ajouté, nous abandonnerons cette mesure, aussitôt la fête de l’aïd passée».

Selon le ministre, les coiffeurs doivent participer à l’effort national pour faire face à la crise « des cheveux », et ce en restant ouvert jusqu’à 2h du matin. Le premier arrivage de coiffeurs indiens est fixé pour aujourd’hui. Donc, si vous ne vous êtes pas encore coupés les cheveux, n’ayez crainte, il y aura des coiffeurs pour tout le monde.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…