Ouyahia estime que les Algériens ne sont pas obligés de manger.

À l’occasion de sa première sortie après sa désignation à la tête du RND, Ahmed Ouyahia, s’est longuement exprimé sur les sujets d’actualité. Fidèle à lui-même, l’homme des “sales besognes” a discouru sans langue de bois.

Ahmed Ouyahia est revenu sur les tristes événements qui ont secoué la vallée du Mzab ce week-end. Pour le secrétaire général du RND, il ne fait pas de doute, c’est la main de l’étranger qui est derrière les affrontements sanglants entre les habitants de Ghardaia. Il va plus loin en affirmant que c’est spécifiquement la main gauche de l’étranger qui en est responsable, et non pas la main droite. Devant les militants de son parti, Ahmed Ouyahia a rappelé que les résultats de l’enquête ouverte par le procureur de la république à ce sujet valide son hypothèse.

En ce qui concerne la crise économique que traverse le pays, Ahmed Ouyahia constate que « nous avons perdu 50% de nos recettes. Dans le même temps, le sens de l’effort et du travail a reculé ». La crise risque de durer. Elle est loin d’être conjoncturelle » martèle-t-il. Mener des actions devient, selon lui, « une obligation et une urgence ». « S’entêter à dire aux Algériens que tout va bien n’est pas la solution. Avec le recul de la rente pétrolière, il est temps de réduire les dépenses » affirme-t-il. S’exprimant sur la facture d’importation des produits alimentaires, Ahmed Ouyahia juge « qu’elle est trop importante » et préconise « de la réduire en deux d’ici 2017 » quitte à provoquer une famine, parce que « les Algériens ne sont pas obligés de manger » estime-t-il.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…