Now Reading
Le ministère de l’éducation nationale fait appel à l’armée pour contenir les fraudeurs aux épreuves du bac

Le ministère de l’éducation nationale fait appel à l’armée pour contenir les fraudeurs aux épreuves du bac

Avatar

Plus de 850.000 jeunes Algériens ont débuté dimanche les épreuves du baccalauréat, déjà marquées par des irrégularités. Chaque année, les fraudeurs du bac cherchent de nouveaux moyens de tricher. Dimanche, ils ont choisi Facebook pour les aider.
L’énoncé d’un sujet a été filmé « à l’aide d’un smartphone dissimulé et mis en ligne sur Facebook » pendant l’examen, a reconnu un inspecteur de l’Education nationale à la radio, en annonçant l’ouverture d’une enquête pour identifier les auteurs de la fraude.
Selon l’inspecteur interrogé par la Radio Chaîne 3, les candidats doivent déposer leur téléphone avant d’entrer en salle d’examen, mais « la fouille n’est pas systématique » car « cela prendrait deux ou trois heures pour fouiller les 600 ou 700 candidats affectés à chaque centre ».
« Il y a eu quelques tentatives de fraude » avérées et « les candidats ont été expulsés » des centres d’examen précise-t-il.

L’armée à la rescousse

Par ailleurs, la ministre de l’éducation nationale, a annoncé aujourd’hui la mobilisation de quelques 13 000 soldats de l’armée nationale populaire en sus des 163.000 surveillants pour contenir les fraudeurs. « Il s’agit pour nous d’organiser un concours propre, or il se trouve que les surveillants sont dépassés. Voilà pourquoi nous n’avons pas hésité à faire appel à l’armée pour venir en aide aux surveillants de l’éducation nationale déjà mobilisés sur place » explique-t-elle lors de la conférence de presse donnée ce matin au siège du ministère.
Pas moins de 15 bataillons, de 900 hommes chacun, ont été mis à disposition du ministère de l’éducation par l’ANP. Ils seront au pied de guerre dès demain matin dans tous les centres d’examen. A la question de savoir si les soldats sont autorisés à tirer sur les éventuels tricheurs, la ministre a déclaré que ce point n’a pas encore été tranché, et qu’une décision conjointe devra être prise par elle et par le ministre de la défense nationale, Ahmed Gaid Salah, avant demain matin.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top