Vous êtres en train de lire
C'est prouvé: Vivre en Algérie est cause de dépression chez les jeunes

C'est prouvé: Vivre en Algérie est cause de dépression chez les jeunes

Avatar

Selon une récente étude, vivre en Algérie joue un rôle de première importance dans le développement de la dépression chez l’adulte jeune.
Le contexte géographique joue un rôle de première importance dans le développement de la dépression chez l’adulte jeune. C’est le constat auquel arrive la Dr Nabil Bouassas, psychologue et chercheur à l’Université de Bouzareah.
Une vaste enquête menée par la docteur Bouassas a permis d’identifier plusieurs caractéristiques psychosociales qui augmentent la vulnérabilité des jeunes à la dépression. Le chercheur constate notamment que vivre en Algérie multiplie par cinq le risque de faire une dépression. Mieux encore, même les jeunes issus de familles aisées ne sont pas à l’abri de la dépression. Ce qui exclut les causes liées à l’environnement socio-économique.

nabil
Dr Nabil Bouassas, psychologue et chercheur à l’Université de Bouzareah.
Par ailleurs, cette étude permet d’observer que les jeunes dont les proches (famille, amis) sont partis vivre à l’étranger sont plus susceptibles de présenter des problèmes dépressifs. Elle met aussi en lumière le rôle majeur de l’éloignement qui, jusqu’à présent, avait été peu étudié en lien avec la dépression des adolescents et des jeunes. Il s’avère que plus l’individu s’éloigne de l’Algérie et plus le risque de développer une dépression est moindre. C’est ainsi qu’un Algérien vivant en France a par exemple plus de chances de devenir dépressif qu’un Algérien vivant au Canada.
Les résultats de cette étude viennent tout juste d’être publiés dans le prestigieux Journal of Psychology. Cette recherche a été menée auprès de 5800 jeunes algériens âgés de 18 à 35 ans. Cette enquête est la plus importante du genre jamais menée en Algérie sur les troubles mentaux.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut