Now Reading
Le 9 janvier 2015, le GIGN abattait les militants Kouachi

Le 9 janvier 2015, le GIGN abattait les militants Kouachi

Avatar

Le 9 janvier 2015, les deux présumés auteurs de l’attaque militante contre le journal « Charlie Hebdo » qui avait fait douze morts, étaient tués par les forces de sécurité françaises,  à Dammartin.
Leur cavale avait duré deux jours. Les deux frères Kouachi, militants responsables présumés  de la tuerie du journal Charlie Hebdo qui avait fait douze morts, avaient été tués par les forces de sécurités françaises, à Dammartin. Les frères Kouachi avaient tenté une sortie, déclenchant l’assaut.
Les deux militants auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo, les frères Kouachi, âgés de 32 et 34 ans, avait été tués à 17 heures, en Seine-et-Marne, où ils avaient trouvé refuge, retenant un homme en otage.
L’assaut avait été donné lorsque les frères Kouachi avaient tenté de sortir. Les deux militants avaient, au cours de leur tentative de fuite, tiré sur les forces de l’ordre. Un gendarme du GIGN avaient été légèrement blessé au cours de cette opération.
L’otage n’avait pas été tué et un second otage, un homme de 26 ans, cloîtré et caché par des cartons dès l’arrivée des militants dans une des pièces au deuxième étage de l’entreprise, était également sorti indemne de sa cachette sans avoir été découvert.
Presque au même moment, un proche des frères Kouachi, Amedy Coulibaly, un autre gentil militant, était également abattu dans un supermarché casher de la porte de Vincennes, à Paris, où il détenait des otages.

View Comments (16)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top