Connectez vous

Culture

La réserve d’or de la banque d’Algérie fondue pour faire la statue de Boutef

Publié

dans

statue-or

La statue en or massif visant à rendre hommage au président de la république est actuellement en production. Elle doit être livrée en août.

Plus de 440 lingots d’or, soit 5,5 tonnes, ont été fondu pour l’érection d’un monument en sa mémoire, selon le porte-parole de la campagne « une statue en or pour son excellence le président de la république », Djelloul Bourefad.

La banque d’Algérie finance le projet à hauteur de 95% et a fourni pas moins de 421 lingots directement prélevés de de sa réserve d’or. Les 5% restants représentent des dons faits par des particuliers, en majorité des hommes d’affaires.

Au départ, l’oeuvre devait mesurer 5 mètres de haut pour un poids total de 7 tonnes et demi, mais le prix du pétrole ayant chuté ces derniers mois, le comité a dû revoir à la baisse les dimensions de la sculpture.

«Honnêtement, le président mérite bien plus que ça. Bien des gens le reconnaitront. Il faut croire qu’ils reconnaissent ses accomplissements», a dit M. Bourefad concernant la campagne lancée dans le plus grand secret en février 2015.

La statue sera fabriquée par l’artisan-portraitiste, Arslane Mihoubi, celui-là même qui a aussi confectionné l’Emir Abdelakder trônant au centre de la rue Larbi Ben M’hidi, à Alger centre.

Au cours des prochaines semaines, la statue sera moulée dans le bronze dans une fonderie à Constantine. Elle est attendue en août.

«Nous avons préparé le plan d’aménagement sur le terrain de la place des Martyrs. Nous devons obtenir l’approbation du maire de Beb El Oued», a ajouté M. Bourefad.

Les plans détaillés de son emplacement seront officialisés d’ici quelques semaines. En même temps, le comité mettra fin à la campagne financière et dévoilera le montant total recueilli.

«Un moment donné, il faut y mettre fin, car nous devons inclure la liste des donateurs avec le monument», a expliqué M. Bourefad.

Les travaux d’aménagement du site se feront en juin et juillet en attendant l’arrivée de la statue.

Pour rappel, l’idée d’ériger une statue en l’honneur du président Bouteflika a été évoquée pour la première fois par la présidente de l’organisation pour la promotion de la paix, Fatma Bousbaa, qui souhaitait «qu’une statue en or le représentant (Bouteflika, ndlr) soit construite au niveau d’une placette et ce afin d’immortaliser ses réalisations ».

Annonce
56 comments

56 Comments

  1. Bouchita

    mai 16, 2015 à 11:41

    Oui fakhamatouhou mérite plus

    • elmouakaoud

      juin 22, 2015 à 3:39

      S’ il vous plaît je veux faire un don. Où faut-il s’ adresser ? Dans les kasma ou mouhaffada FIN ?

    • boumédiene houari

      septembre 12, 2015 à 8:08

      in-challah !!

    • RIMA

      octobre 14, 2015 à 12:27

      OH OUI!! voila une belle preuve d’EGO démesuré et de dictaure.
      Il faut que le peupe algérien se réveille une bonne fois pour toute.
      EN HOMAGE AUX VERITABLES MOUDJAHIDINES!!
      PENSEZ INDEPENDANCE ET DROITS DE L HOMME.

    • Kamel

      juillet 5, 2016 à 1:36

      Bonjour à tous,
      Nous méritons tous, ce qui arrive dans ce pays, qui n’en n’est pas un. D’autant qu’il est peuplé de MOUTONS “IGNARES qui lisent moins d’un livre/ An.
      Je suis conscient de ce que je dis, en disant que je ne fais pas partie de ce troupeau. Wech wech, Boutef, c’est le sauveur de DZ, et en même temps son VIOLEUR et son VOLEUR bien avant qu’il s’exile de lui même.
      Allah yaatih el hayat bech yataadab sous nos yeux avant le grand IKKAB dans l’au-delà.
      OUALLAHI j’execre ce Boutref et son peuple de moutons

  2. bil

    mai 16, 2015 à 10:24

    c koi ce bordel !!!!!!!! o.O! ?????????????????????????????????

    • Horr

      mai 17, 2015 à 7:25

      Les vrais moudjahidines comme Saidani, belkhadem, ouyahia, bensalah le marocain, la momie du Front du Mali, benbella el maroqui et ainsi de suite….. Nik emmatkoun

  3. Courage!

    mai 19, 2015 à 1:04

    Haha excellent! Je voulais juste rajouter que je compatis sincèrement avec le modérateur/re-lecteur des commentaires! courage, on finira par comprendre la notion d’ironie! Promis 🙂

  4. malaucerveau

    mai 27, 2015 à 9:25

    Trop d’information tue l’information. L’Algérien ne sait plus où donner de la tête. Surtout avec l’avènement de l’internet où n’importe qui dit n’importe quoi. Ça fait un choc.

    • Doudja

      juin 5, 2015 à 1:02

      Bonjour Missiles Wizran! J’ai répondu à Farid Boukessasa car j’ai trouvé sa question,
      “est ce qu’ils existent les vrais moudjahidine ???”, irrespectueuse justement vis à vis de ces vrais martyrs et Moudjahiddines qui ont fait leur devoir envers leur pays sans rien attendre en retour et comme tu le dis si bien sans jamais se plaindre car convaincu de la cause qu’il défendent “La liberté”.
      Les faux moudjahiddines c’est justement ceux là qui dirigent le pays et qui dilapident ses richesses et qui me répugnent au plus haut degré tout comme ces princes d’Arabie de la famille d’El Saoud qui étalent leur richesse et qui sèment le terrorisme pour atteindre leurs objectifs politico-économiques.
      Je ne connais pas Farid Boukessasa mais j’ai trouvé sa question déplacée car des vrais Moudjahiddines et des chouhadas, j’en connais personnellement et je n’aime pas qu’on leur manque de respect.
      Le Manchar, je reconnais ne pas connaître du tout et que c’est juste de l’intox, mais sans ce journal, on le sait que Bouteflika et son entourage se sert bien des caisses de l’état comme l’ont fait tous ces prédécesseurs.Alors qu’il érige une Statue en OR à son effigie ou qu’il construise la plus grande mosquée au monde c’est un peu pareil quand le peuple souffre de pauvreté, de manque de soins, de manque d’instruction, et de manque de considération tout simplement…c’est sans commentaire!
      Je n’ai juste pas apprécié qu’on doute de l’existence de vrais Hommes qui ont sont des vrais nationalistes et qui ont fait leur devoir jusqu’au bout. Have a nice day!

    • Doudja

      juin 5, 2015 à 1:28

      Bonjour Missiles Wizran! J’ai répondu à Farid B. car j’ai trouvé sa question,
      “est ce qu’ils existent les vrais moudjahidine ???”, irrespectueuse justement vis à vis de ces vrais martyrs et Moudjahiddines qui ont fait leur devoir envers leur pays sans rien attendre en retour et comme tu le dis si bien sans jamais se plaindre car convaincu de la cause qu’il défendent “La liberté”.
      Les faux moudjahiddines c’est justement ceux là qui dirigent le pays et qui dilapident ses richesses et qui me répugnent au plus haut degré tout comme ces princes d’Arabie de la famille d’El Saoud qui étalent leur richesse et qui sèment le terrorisme pour atteindre leurs objectifs politico-économiques.
      Je ne connais pas Farid B. mais j’ai trouvé sa question déplacée car des vrais Moudjahiddines et des chouhadas, j’en connais personnellement et je n’aime pas qu’on leur manque de respect.
      Le Manchar, je reconnais ne pas connaître du tout et que c’est juste de l’intox, mais sans ce journal, on le sait que Bouteflika et son entourage se sert bien des caisses de l’état comme l’ont fait tous ces prédécesseurs.Alors qu’il érige une Statue en OR à son effigie ou qu’il construise la plus grande mosquée au monde c’est un peu pareil quand le peuple souffre de pauvreté, de manque de soins, de manque d’instruction, et de manque de considération tout simplement…c’est sans commentaire!
      Je n’ai juste pas apprécié qu’on doute de l’existence de vrais Hommes qui ont sont des vrais nationalistes et qui ont fait leur devoir jusqu’au bout. Have a nice day!

  5. djo

    février 29, 2016 à 10:37

    emmmmmmmmm moi j’érige une grande statue pour certain commentaire; un vrais truc de oufffffffffffff ces pseudo-internautes

  6. oranais

    juin 12, 2016 à 11:27

    MONTREZ MOI OU SERA ÉRIGÉE LA STATUE DE BOUTEF IV COMME ÇA JE VIENDRAI LA NUIT AVEC L OUTIL QU IL FAUT POUR PRENDRE MA PART…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

La position du député (assis, bras en l’air) intègre le Kamasutra 2018

Publié

dans

Par

parlement

A l’approche des fêtes de fin d’année, les maisons d’édition en profitent pour se détourner des grands classiques de la littérature en publiant des ouvrages “réchauffants” dont le contenu est plus ou moins osé.
C’est le cas de l’éditeur “Fion” qui vient de publier l’édition 2018 de son “Kamasutra, les meilleures positions”.
Apportant chaque année de nouvelles positions, Fion est au Kamasutra ce que Le Petit Larousse est au dictionnaire, un ouvrage innovateur et d’actualité. Pour cette année, le Kamasutra le plus vendu au monde, se renouvelle avec 10 nouvelles positions regorgeant d’idées et d’excitation, dont une inspirée de la vie politique algérienne.

Le député (algérien)

“Cette nouvelle position va pimenter vos soirées cet hiver ” promet Claude Fion. Le directeur d’édition ajoute qu’il s’est inspiré des députés algériens pendant le dernier vote de la loi de finances 2018 pour créer cette position “J’ai constaté une jouissance insolente sur le visage de ses députés. Levant les bras et assis sur des chaises, ils se sont laissés doublement pénétrés par le gouvernement et le patronat à la fois. On sentait l’orgasme, voire l’extase envahir la chambre basse. C’était un grand moment de fornication” témoigne Mr Fion. Ce dernier n’a pas perdu de temps et a créé la position appelée “le député algérien”.

Pour l’exécuter, il suffit de trouver une chaise stable sans accoudoirs sur laquelle votre partenaire peut s’asseoir confortablement. Vous vous asseyez sur lui, en lui demandant “approuve-tu le projet de loi du gouvernement” il lève systématiquement les bras et écarte les jambes. Il ne vous reste plus qu’à l’enfiler. Avec cette position, c’est vous qui menez les débats” explique Mr LaBite, directeur artistique. Une position simple qui ne demande aucune souplesse, la preuve, Tliba la pratique aisément depuis des années.

Le rapport pouvoir/député est il consenti ?

Selon un sexologue, le rapport entre le pouvoir et les députés algériens est consenti mais dépourvu d’amour et de sentiment. Une sorte de prostitution politique où le député est payé par le pouvoir qui glisse ses lois en force sans aucun lubrifiant “la différence entre un député et une prostituée, hormis le prix exorbitant demandé par le parlementaire (400 000 DA/mois), c’est que ce dernier n’écarte pas ses jambes, il lève les bras. La preuve, la seule différence entre des putes et députés, c’est l’accent” conclut, M.A.B sexologue à l’université d’Alger.

Lire la suite

Culture

SILA : Un stand aménagé à la sortie de la SAFEX pour échanger les livres achetés contre de la vaisselle

Publié

dans

Par

sila2017

Le salon international du livre d’Alger a ouvert ses portes hier. Plus de 2 millions de visiteurs sont attendus cette année, selon la commissaire du salon, qui espère autant battre une femme que le record des visiteurs, estimé à 1,5 millions l’an passé. Concernant les ventes, le SILA prévoit de vendre plus de 500 000 ouvrages cette année.

Que faire des livres achetés ?

Alors que les algériens arrivent les premiers dans le classement des pays où on lit le moins, les maisons d’édition restent tout de même optimistes et espèrent écouler leurs stocks de livres poussiéreux. Afin d’attirer les acheteurs potentiels, le SILA a apporté une nouveauté cette année en aménageant un grand stand de vaisselles à la sortie de la SAFEX. Ce stand dédié à l’édition « emma3en » semble être le grand succès de cette édition 2017. Il permet aux acheteurs des livres de troquer leurs bouquins contre des objets de vaisselles variés pour qu’ils puissent remplir leurs bibliothèques. Samir, organisateur nous explique ce concept ingénieux : « On sait que pour la majorité des Algériens, une bibliothèque même si ça vient du grec biblio qui signifie « livre » est un meuble en bois utilisé dans le but de collectionner, ranger et classer la vaisselle, les vases et tous les objets de déco maison, le stand de l’édition emma3en déclenchera instantanément le processus d’achat des visiteurs ; puisque ils savent qu’à la fin, ils obtiendront un objet de valeur, ils peuvent ainsi prendre un livre de Kafka ou de Dostoïevski et repartir avec un service à café ou un vase en porcelaine chinoise » assure-t-il.
Et c’est avec la même pertinence d’analyse qu’il incite les familles à troquer le max de livres disponibles : « les parents ne sont pas cons. Ils savent très bien qu’un livre peut nuire à la concentration de son enfant sur Facebook, une 2eme raison essentielle pour ne pas en avoir chez soi » conclut-il

Un tableau de conversion pour faciliter les échanges

Comme la classification décimale de Dewey pour les livres, la vaisselle est rangée dans une bibliothèque suivant le classement de Dawia, établi par Khalti Dawia en 1955. On y retrouve plusieurs classes : services, ustensiles, vases…..
Les éditions Emma3en assurant le troc des livres contre la vaisselle, s’inspirent de Dawia pour faciliter les échanges.
Un tableau a été mis à disposition des bibliophiles afin d’obtenir dans les meilleurs conditions leurs objets de valeurs, exposés à la sortie du SILA : On retient notamment que pour obtenir une casserole, il faut céder un livre d’Ahlam Mestghanemi, des couverts contre un livre de Boudjedra et pour obtenir un joli vase, il faut remettre un roman de Yasmina Khedra. Quant au best-seller, le service à eau, le SILA le met en échange contre un petit livre de poche.

Sayeda Rezki épargnée ?

L’écrivain le plus lu en Algérie, Sayeda Rezki est la seule dont les livres ne sont pas concernés par le troc. Le SILA a estimé que ces bouquins culinaires représentant 90% du chiffre d’affaire du salon ont trop de valeurs pour être échangés contre des objets. Bonne nouvelle pour la littérature algérienne.

Lire la suite