Plus des deux-tiers des Algériens se montrent critiques vis-à-vis de la longévité du président de la république. Ses électeurs sont même 75% à dire leur déception, selon un sondage OSN pour le quotidien arabophone El-layl.

Plus des deux-tiers des algériens (69%) et un peu moins des trois quart (74%) des électeurs ayant voté Bouteflika à la présidentielle de 2014 se déclarent déçus par lui, selon un sondage paru dans le quotidien El-layl.

À la question: “Depuis son élection en avril 2014, diriez-vous que Bouteflika tarde à mourir?”, 69% des algériens interrogés répondent par l’affirmative et 30% par la négative et 1% ne se prononcent pas.

Parmi les Algériens toutes tendances confondus qui avaient voté Bouteflika à la présidentielle de 2014, 74% déclarent aujourd’hui se sentir roulés maintenant qu’il ne veut pas mourir. Eux dont le vote était exclusivement motivé par la perspective d’une mort du futur président et des 3 jours de deuil national (chômés payés) qui leurs auraient profité.

Pas assez vite

Par ailleurs, une majorité d’algériens disent ne pas espérer que le chef de l’Etat meure. Ceci ni en 2015, ni même d’ici la fin de son quinquennat. Même les plus optimistes, qui eux estiment qu’il mourra bien un jour, ne pensent pas qu’il y parviendra avant 2075.

Sur le rythme de son agonie, 72% des Algériens estiment que cela ne va pas assez vite, 24% que tout cela n’a pas de sens et que le président est en bonne santé, 4% ne se prononçant pas.

Conséquence de ce bilan, plus d’un an après la présidentielle, une majorité d’Algériens (85% contre 15%) pensent que Fouzi Rebaine aurait fait plutôt mieux que Boutef s’il avait été élu président.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…